funèbre

Nénie

Une "nénie", le plus souvent au pluriel, est un chant funèbre à la louange d'un personnage de marque, exécuté chez les Romains par des pleureuses à gages.

"L'antique nénie était délaissée et il avait été impossible de la faire revivre aux funérailles d'Auguste. Les litanies liturgiques, sorte de gloussement inintelligible, faisaient place à un chant original en l'honneur des défunts notables"
(Dict. d'archéol. et de liturg., Paris, Libr. Letouzey et Ané, 1934, p.1099).

Par analogie, elle désigne une lamentation funèbre, un chant triste.

"Je suivis ma cousine, (...) portée par huit vieilles femmes (...) tandis qu'aigre et faux s'égrenait le De Profondis de chantres plus habitués aux travaux des champs qu'aux Nénies qu'ils psalmodiaient là"

(Verlaine, OEuvres compl., t.5, Confess., 1895, p.106).

Source